Concours A BCPST (Véto Agro) Stages de Préparation
Cours particuliers, stages intensifs, préparation examens et concours

Stages de Préparation au concours A BCPST (Véto Agro)

Les stages intensifs de préparation au concours A BCPST (Véto Agro)

Nos cours de préparation au concours A BCPST (Veto Agro) sont dispensés sur Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nice, Paris, Strasbourg et Toulouse.

Contenu du stage préparatoire au concours A BCPST (Véto Agro)

10 heures de biologie

Le candidat au concours A BCPST (Biologie, Chimie, Physique, Science de la Terre) est confronté à un double travail de composition. Une épreuve A propose un sujet à disserter. Une épreuve B soumet le candidat à la réalisation d'un exposé à partir de documents. Une épreuve orale de biologie est également au programme.

Puisque l'ensemble des étudiants au concours A BCPST sont censés disposer d’un bagage théorique, les examinateurs valorisent plutôt les candidats du concours A BCPST qui sauront identifier clairement le sujet, l’analyser, exécuter une bonne démonstration scientifique, se référer efficacement aux documents.


« Le jury a eu plaisir à lire des copies bien construites par des candidats qui avaient fait l'effort de bien se préparer au concours en tenant compte notamment des précédents rapports. A l'inverse, certaines copies ont montré de réelles lacunes de cours et n'ont pas tenu compte des critères de présentation et de rédaction rappelés par les rapports des années antérieures. » Extrait du rapport du jury du Concours A BCPST, 2010


Ces capacités, décrites ci-dessus, ne peuvent s’acquérir que par le biais d’un entraînement intensif, avec le soutien de professeurs rompus aux exigences du Concours A BCPST.

Au concours B ENSA, en chimie, l’épreuve écrite est une composition. Ici encore, il ne s’agit pas de faire étal de sa connaissance, mais de prouver au jury du concours B ENSA la capacité à identifier la commande du sujet, à raisonner de manière synthétique et efficace.


+

10 heures de physique-chimie

En physique, le candidat au concours A BCPST est soumis à une épreuve écrite et orale. Elles visent à juger des connaissances du candidat, qui, selon les examinateurs, font souvent défaut.

“Le jury déplore encore cette année le faible niveau des candidats. Nous n'avons pas eu de brillantes prestations. Les bases du cours ne sont pas toujours maitrisées.” Extrait du rapport du jury du Concours A BCPST, 2010

L'objectif de COURS CAPITOLE est d'accompagner les candidats dans l'étude du programme, de leur soumettre exercices et corrections afin de s'assurer de leur compréhension et de leur capacité à mettre en pratique les connaissances.

Au concours A BCPST, en chimie, l’épreuve écrite est divisée en deux problèmes, relatifs à deux thèmes du programme, afin d’évaluer l’ensemble des connaissances. Elle se double d'une épreuve orale.


« Certaines questions sont très proches du cours […]. Le jury est, alors, particulièrement exigeant quant à la qualité de la réponse. » Extrait du rapport du jury du Concours A BCPST, 2010


Habituellement les cours de chimie dispensés aux étudiants sont magistraux et ne mettent pas l’accent sur les aspects qui posent de réels problèmes au candidat aux concours A BCPST. En revanche à COURS CAPITOLE l’ensemble des thèmes du programme du concours A BCPST sont vus et revus de manière individualisée.


La formation préparatoire au concours A BCPST ambitionne précisément d’entraîner les étudiants à ce type d’exercices, d’en faire une correction et de revoir avec eux leurs points faibles. L’objectif de COURS CAPITOLE est de faire en sorte que le programme de chimie du concours A BCPST soit intégralement su et que le candidat soit pleinement capable de le mettre en pratique. COURS CAPITOLE se propose également de soumettre les candidats au concours A BCPST à des simulations d'entretien afin de parfaire leur présentation, dont la qualité compte particulièrement dans la notation.

“Lors d'une épreuve orale, une hiérarchie de fait structure les relations entre l'examinateur et le candidat qui doit porter une attention polie à son interlocuteur. Toute expression d'humeur, voire d'exaspération, doit donc être bannie […]. Il nous avait semblé, en 2009, que la qualité d'expression orale laissait quelque peu à désirer: c'est une véritable tendance qui s'établit […].” Extrait du rapport du jury du Concours A BCPST, 2010


+

10 heures de mathématiques

L'épreuve écrite de mathématique se déroule en deux temps, abordant l'ensemble du programme fixé. L’oral de mathématique du concours A BCPST se déroule de la façon suivante. Le candidat doit préparer un exercice de mathématiques pendant 20 minutes et en rendre compte au jury. L’épreuve de mathématiques du concours A BCPST vise à évaluer l’ensemble des connaissances du candidat en mathématiques.


« L'impression du jury est assez négative, surtout u fait de questions de base non résolues ». Extrait du rapport du jury du Concours A BCPST, 2010


C’est pourquoi il est absolument indispensable de revoir les bases mathématiques, qui généralement datent de la première année universitaire et d’approfondir celles-ci ; ce qui au quotidien, n’est pas nécessairement possible. Ceci justifie la présence des mathématiques au sein de notre grille de programme de cours de préparation au concours A BCPST.


+

10 heures de géologie-TIPE

L'épreuve orale de géologie du concours A BCPST se déroule de la façon suivante. Le jury soumet quelques supports en lien avec le cours au candidat, qui doit effectuer un travail de préparation (40 minutes) avant de le restituer au jury (20 minutes d'entretien). Le candidat doit exposer ses résultats et en faire la démonstration. Cette épreuve vise à s'assurer que le candidat maîtrise les connaissances de base en la matière.

“Le jury constate toujours une forte hétérogénéité dans les prestations des candidats d'autant que le niveau des candidats a été sensiblement plus bas que celui de l'année précédente. Cette baisse de niveau constatée par l'ensemble des membres du jury ne semble pas rédhibitoire car un grand nombre de mauvaises notes pourrait être évité par la maîtrise de notions simples relatives au programme.” Extrait du rapport du jury du Concours A BCPST, 2010

Compte tenu de la nature de l'épreuve et de leur emploi du temps, les étudiants tendent à marginaliser la géologie. COURS CAPITOLE a pour objectif de veiller à ce que les prérequis du concours A BCPST soient maîtrisés par le biais d'un suivi individualisé. Cet encadrement est une garantie que l'étudiant aura connaissance, à un moment ou un autre, des tenants et aboutissants du programme.

Les TIPE sont plusieurs exercices pratiques visant à déceler chez le candidat les capacités d'observation et de manipulation du végétal et de l'animal. Mais au-delà de cette pratique, le jury requiert une excellente connaissance du jargon de l'expérimentation.

“Il semble essentiel de rappeler qu'une bonne maîtrise des gestes techniques ne suffit pas à la réussite de cette épreuve mais qu'une connaissance du vocabulaire et des principes inhérents aux techniques employées permet d'interpréter et d'annoter correctement les observations réalisées.” Extrait du rapport du jury du Concours A BCPST, 2010

Les professeurs de COURS CAPITOLE veilleront à ce que l'étudiant maîtrise l'ensemble des techniques aussi bien de dissection que de manipulation.


+

10 heures de géographie

L'épreuve de géographique au concours A BCPST se présente sous la forme d'un oral. Une fois encore, il s'agit de vérifier que le candidat dispose d'un minimum de connaissances en la matière.

“S'ils se font plus rares, les exposés très faibles n'ont pas pour autant disparu et se trouvent d'autant plus pénalisés que le niveau moyen s'améliore. Ces notes très basses, pouvant descendre jusqu'à 0, entendent sanctionner des lacunes jugées inacceptables à ce niveau d'étude.” Extrait du rapport du jury du Concours A BCPST, 2010

Or, cette matière ne fait pas partie des priorités des candidats, qui sous-estiment voire font l'impasse sur cette épreuve relevant des sciences sociales. COURS CAPITOLE entend donner les bases en géographie, en particulier dans l'étude de l'espace rural.


+

10 heures de français/Langue

Le concours A BCPST propose une épreuve de français, sous forme de mise en perspective de lectures. A partir d'un programme, le candidat doit lire, comprendre, étudier les œuvres au programme et répondre à un sujet. Simple d’apparence, cet exercice s’avère particulièrement complexe et obéit à des règles méthodologiques strictes.


« […] Puisque la connaissance des oeuvres par les candidats est globalement satisfaisante, la pertinence du raisonnement, le fait de traiter de manière spécifique le sujet, la qualité de la problématique et du raisonnement acquièrent une importance décisive et permettent plus que tout autre critère de différencier les copies. » Extrait du rapport du jury du Concours A BCPST, 2010


Les exigences du concours A BCPST étant particulièrement élevées, il convient de familiariser le candidat avec ce type d’exercice, dont la pratique ne fait généralement pas partie des priorités des étudiants.

L’épreuve de langue vivante du concours A BCPST est à la fois écrite et orale. La première est constituée d'une version et d'un thème. La seconde s’appuie sur un texte et une bande-vidéo sur lequel le candidat doit travailler pendant 20 minutes. Ce dernier doit ensuite exécuter une synthèse et un commentaire du texte. Si le jury du concours A BCPST n’exige pas des candidats bilingues, il se montre intransigeant par rapport aux erreurs de base, en matière de grammaire et de vocabulaire.


La formation en langue vivante, que les étudiants tendent à marginaliser dans leur cursus, vous permet de combler ces lacunes, de revoir vos bases, d’enrichir votre vocabulaire, de vous entraîner à l’oral et de vous rendre plus réactif aux questions que le jury du concours A BCPST peut vous poser.



Concours A BCPST (Véto Agro) Stages de Préparation