Hypokhâgnes Khâgnes - Classes préparatoires littéraires - Toulouse, Bordeaux, Paris et Lyon
Cours particuliers, stages intensifs, préparation examens et concours

Cours et stages de prérentrée - Hypokhâgnes - Khâgnes

Cours et stages Hypokhâgnes Khâgnes - Classes préparatoires littéraires - Toulouse, Bordeaux, Paris et Lyon

  • Reprendre et synthétiser le cours avec l'élève
  • Mettre en exergue les points fondamentaux du cours (souvent très dense)
  • Accéder à des méthodes de dissertation rigoureuses : analyse du sujet, définition des présupposés, enchaînement logique des propositions, mobilisation efficace et pertinente de la culture générale, techniques du commentaire…
  • Découvrir et assimiler un vaste champ de connaissance en matière de Littérature, d'Histoire et de Philosophie
  • Révision et approfondissement de la grammaire des langues vivantes
  • Approfondissement de la connaissance des structures du grec et du latin
  • Proposer aux élèves une palette représentative de sujets répondant aux exigences des écoles normales
  • Apprendre à bien gérer son temps lors des épreuves écrites, lors de simulations en temps limité
  • Apprendre à optimiser ses résultats, même face à des sujets difficiles

Cours particuliers hebdomadaires

Un suivi continu assure à l'élève de synthétiser avec un enseignant l'essentiel du cours, de le pratiquer au travers d'exercices et d'assimiler ainsi progressivement, sans décrocher, l'essentiel des connaissances.

Ces cours peuvent avoir lieu du lundi au samedi, de 08h00 à 21h00 en fonction de l'emploi du temps de l'élève et de la disponibilité du professeur. Ces cours sont d'une durée d'environ deux heures.

Stages de prérentrée et des vacances scolaires

  • Le stage de prérentrée se déroule sur une semaine avant la rentrée scolaire. Une révision de l'ensemble du programme de l'année précédente est alors proposée, ainsi qu'une approche de l'année à venir, pour permettre à l'élève de démarrer l'année scolaire sur des bases solides.
  • Les vacances scolaires (Toussaint, Noël, Hiver, Pâques) sont des moments clés, ils permettent à l'élève de revenir sur les points récemment abordés et de s'y attarder, sans accumuler de retard.

Année 2017-2018 Zone A Zone B Zone C
Stage de prérentrée du 28 août 2017 au 1er septembre 2017
Toussaint du 23 octobre 2017 au 28 octobre 2017
Noël du 02 janvier 2018 au 06 janvier 2018
Février du 19 au 24 février 2018 du 26 février au 3 mars 2018 du 19 au 24 février 2018
Pâques du 16 au 21 avril 2018 du 23 au 28 avril 2018 du 16 au 21 avril 2018

Caractéristiques des classes préparatoires littéraires

Les classes préparatoires littéraires, une des 3 filières des classes préparatoires aux grandes écoles, préparent en 2 à 3 ans aux concours d'admission des écoles normales supérieures, de l'école nationale des chartes, des écoles supérieures de commerce et de gestion et des instituts d'études politiques.

En argot scolaire, khâgne est le surnom donné à ces classes préparatoires bien que ce terme désigne plus précisément la deuxième année, appelée officiellement Première supérieure, la première année étant appelée hypokhâgne ou, officiellement, Lettres supérieures.

Classes préparatoires littéraires: Typologie

Il existe plusieurs types de khâgnes:

  • Une première distinction peut se faire entre les khâgnes B/L dispensant un enseignement en mathématiques et en sciences sociales et les autres khâgnes, purement littéraires. La différenciation se fait dès l'année d'hypokhâgne et il est impossible d'entrer en khâgne B/L lors du passage en deuxième année. En philosophie, en lettres et en histoire, l'enseignement y est similaire à celui des khâgnes classiques.
  • La différenciation entre les autres types de khâgnes ne se fait officiellement qu'après la première année de classe préparatoire. En pratique, pourtant, dès l'hypokhâgne, de nombreux établissements dispensent un enseignement différent en fonction du type de khâgne envisagé.
  • Khâgne classique - parfois simplement khâgne - prépare au concours A/L de l'ENS Ulm. Sa spécificité réside dans son caractère généraliste et pluridisciplinaire.

Au concours, il y a six épreuves écrites, toutes affectées du même coefficient : une dissertation de lettres, une d'histoire et une de philosophie, une version de langue ancienne, une version de langue vivante et une épreuve à option.

  • Khâgne moderne, aussi appelée « Cloud », préparant à l'ENS LSH (anciennement Fontenay Saint Cloud). Le français et l'option ont un fort coefficient.

L'étude d'une langue ancienne n'est pas obligatoire, mais il y a une épreuve obligatoire de géographie. La plupart des épreuves se font sur un programme qui change tous les ans.

  • Khâgne chartiste, préparant à l'École nationale des chartes, section B (deux langues, histoire moderne et contemporaine).

Il faut noter que la section A du concours d'entrée à l'École nationale des chartes se prépare dans des classes préparatoires spécifiques.

Cependant, le nom de ces classes est construit sur le modèle des khâgnes, qu'il s'agisse du nom officiel (lettres supérieures et première supérieure) ou du nom argotique (hypochartes et chartes).

Classes préparatoires littéraires: Généralités sur l'enseignement

Tous les élèves suivent un enseignement en français, philosophie, histoire géographie et langue vivante.

Dans tous les types de khâgnes, les élèves doivent choisir une option. Khâgne classique et B/L. Au concours de l'ENS Ulm, l'épreuve à option compte autant que les autres matières à l'écrit, elle a un coefficient légèrement plus élevée à l'oral. Les options proposées sont:

  • en B/L, enseignement de spécialité dans l'une des cinq matières obligatoires
  • en khâgne classique, enseignement de spécialité sur programme en lettres, en philosophie ou en histoire. L'option histoire comporte des épreuves de géographie.; lettres classiques (i.e : les deux langues anciennes, le latin et le grec); langues vivantes, ce qui implique, à la fois une épreuve sur programme de première langue et l'étude d'une seconde langue vivante. géographie (épreuve sur programme); option artistique (musique, histoire de l'art, études cinématographiques ou études théâtrales). Cette épreuve est commune aux khâgnes modernes et classiques.
  • Khâgne moderne : les matières à option sont les mêmes qu'en khâgne classique, mais les épreuves sont différentes et le coefficient des matières optionnelles est doublé.

Classes préparatoires littéraires: Les débouchés

  • Grandes écoles
  • Les Écoles normales supérieures. C'est l'objectif originel de ces classes préparatoires, cependant, le taux de sélection y est très élevé (4% d'admis à l'ENS-LSH).

Les différents types de khâgnes préparent à différentes ENS : pour les classiques, l'École normale supérieure de la rue d'Ulm, pour les modernes, l'ENS Lettres et Sciences Humaines, à Lyon et l'ENS de Cachan option anglais.

Pour les B/L, il existe un concours spécifique dans chacune des trois écoles.

  • Écoles de commerce (ESCP - EAP - ESSEC - HEC - etc.). Elles ouvrent leurs concours aux “khâgneux”.
  • École nationale de la statistique et de l'administration économique, concours économie (pour les B/L).
  • Saint-Cyr, concours lettres. La préparation s'effectue généralement dans des classes spécialisées, les corniches, dans des lycées militaires (comme celui d'Aix-en-Provence ou le Prytanée de La Flèche).
  • École nationale des chartes concours, pour devenir, en règle générale, archiviste, paléographe, historien, ou conservateur de musée, après une khâgne spécifique, une khâgne classique ou une B/L.
  • Écoles de journalisme (IFJ, etc.) ou de communication (CELSA, etc.)
  • Instituts d'études politiques (Sciences Po). Beaucoup d'établissements proposent, en hypokhâgne, une option pour préparer les concours d'entrée en première année d'IEP.

Ceux qui échouent ne peuvent malheureusement plus repasser le concours d'entrée à Science Po pour intégrer une deuxième année.

  • Université : Comme la majorité des anciens étudiants de ces classes, les élèves des classes préparatoires littéraires poursuivent cependant leurs études à l'Université.
  • Pendant leurs années de prépa, ils sont inscrits en parallèle dans une université qui peut leur accorder des équivalences.

Il est généralement possible après l'année d'hypokhâgne d'obtenir une équivalence de première année de licence dans une ou plusieurs disciplines. Dans la grande majorité des cas, après une première Khâgne, les étudiants obtiennent une équivalence de deuxième année de licence. Toutefois, surtout en Khâgne moderne, celle-ci est plus facilement accordée dans la matière dans laquelle le candidat suit l'enseignement optionnel.

Une sous admissibilité à une école normale supérieure permet d'obtenir d'office cette équivalence. Après une deuxième Khâgne, on peut souvent obtenir une équivalence partielle ou totale de troisième année de licence. Il est à noter que dans la majorité des cas les étudiants suivent un double parcours : en plus des enseignements spécifiques à leur école, ils accomplissent le cursus universitaire classique.

télécharger le formulaire d'inscription



Hypokhâgnes Khâgnes - Classes préparatoires littéraires - Toulouse, Bordeaux, Paris et Lyon